AME LAE Afficher le menu principal

LAE

Laboratoire d’acoustique environnementale

 

Présentation

Le laboratoire d’Acoustique Environnementale (LAE)  a été créé le 1er janvier 2013 au sein de l’Ifsttar, suite à la fusion des équipes de recherche en acoustique du LCPC et de l’INRETS, elles-mêmes créées dans les années 1980. Le LAE regroupe aujourd’hui une vingtaine de personnes dont une quinzaine de chercheurs et personnels techniques, et accueille des doctorants. Par ailleurs, l'équipe de recherche ERA 32 "Acoustique" du CEREMA est associée au LAE pour certaines de leurs activités de recherche.

Le LAE est aujourd’hui un laboratoire de référence, national et international, sur la problématique du bruit dans l’environnement, et participe à de nombreux projets de recherche européens et nationaux.

  

Mission

À l’image de son établissement de tutelle (Ifsttar), le LAE a pour mission de réaliser des recherches, des développements et des innovations dans son domaine de compétence, l’acoustique environnementale, notamment en lien avec les infrastructures de transport terrestre. Le principal objectif est de répondre à un enjeu sociétal important qui vise à réduire l’exposition au bruit de la population, particulièrement en milieu urbain.

La finalité des travaux du LAE est :

  • de proposer des moyens (méthodes, logiciels, guides, recommandations…) permettant d’évaluer l’impact sonore d’aménagements routiers, urbains, ferroviaires, et plus généralement de toute infrastructure générant des nuisances sonores ;
  • de développer des méthodes et dispositifs de réduction du bruit (revêtements de chaussée moins bruyants, actions sur la mobilité, dispositifs de protection en milieu urbain…).

 

Activités de recherche

Les activités de recherche du LAE portent principalement sur la caractérisation expérimentale et la modélisation :

  • des phénomènes physiques de génération du bruit (bruit des véhicules routiers et ferroviaire, bruit de roulement, etc.) ;
  • des phénomènes de propagation du bruit en espace ouvert, en milieu urbain et à l’intérieur des bâtiments ;
  • de l'environnement sonore : indicateurs et techniques de représentation du bruit (cartographie, SIG, empreinte sonore, auralisation, etc.).

                                                

Diffusion et valorisation

Outre la diffusion de nouvelles connaissances dans des revues scientifiques et lors de congrès nationaux et internationaux de référence, le LAE communique et valorise également ses résultats de recherche vers le monde professionnel :

 

 

 

Brèves

Dossier thématique

Le bruit est une nuisance pour deux Français sur trois, en particulier en zone urbaine, en raison des bruits extérieurs à l’habitation (bruit des transports, chantiers, etc.). Concrètement, il est jugé très irritable pour 25% de la population et peut entraîner un déménagement (20% de la population) ...

Lire la suite du dossier dans la rubrique "Ressources en lignes"