AMELAEThèmes de recherche Propagation du bruit Afficher le menu principal

Propagation du bruit

Les activités de recherche du LAE en propagation acoustique portent sur tous les phénomènes physiques qui existent entre sources de bruit (routier, ferroviaire, industriel, éolien, etc.) et récepteurs (usagers, riverains, etc.), grâce à une double approche : numérique et expérimentale.

 

Approche numérique

La complexité des phénomènes physiques rencontrés in situ lors de la propagation acoustique génère d'importants travaux de recherche partenariale pour le développement de méthodes de simulation et de prévision. Ainsi, plusieurs modèles numériques sont développés au LAE, destinés à des applications en milieu extérieur « ouvert » (i.e. peu bâti) ou en milieu urbain (i.e. fortement bâti).

                   

Ces outils de calcul sophistiqués permettent de prendre en compte l'ensemble des phénomènes physiques rencontrés in situ : réflexions diffuses par les façades, absorption par le sol naturel et par les obstacles végétalisés, réfraction par les profils de vent et de température, diffusion par le mobilier urbain et par la turbulence atmosphérique, etc. Ils permettent ainsi d’envisager de nouveaux dispositifs de protection : optimisation de façades urbaines, végétalisation de la ville, etc.

   

Approche expérimentale

Les moyens expérimentaux du LAE permettent à la fois d'affiner la compréhension des phénomènes physiques liés à la propagation acoustique et de valider les modèles numériques développés. Plus précisément, les activités de recherche du LAE dans ce domaine consistent à :

  • dans le monde de la recherche académique : améliorer les connaissances scientifiques et diffuser les résultats en matière de propagation du bruit dans l’environnement ;

  • dans le monde de l'ingénierie, de la réglementation et de la normalisation : proposer des méthodes de caractérisation expérimentale in situ (et en laboratoire), via la quantification des indicateurs d'environnement acoustique (niveaux sonores, temps de réverbération, etc.) et des observables influentes sur la propagation (caractéristiques de sol, morphologie du bâti, champs de vent et de température, etc.).

     

                          

 

  

Projets de recherche du LAE associés à cette thématique